Persuasion

Publié le par Calliope

PersuasionAuteur : Jane Austen
Pays : Royaume-Uni     
Date : 1818


Et voilà, la grande aventure avec les romans de la douce Jane Austen s’achève avec Persuasion. Ce fut un beau voyage, plein d’humour et d’amour.

Pour ce dernier roman, certes on retrouve les thèmes de prédilection de la demoiselle mais pour une fois, on n’assiste pas à la naissance d’un amour mais plutôt à sa renaissance.
Car Anne Elliot a refusé une première fois Wentworth et à 27 ans, elle risque bien de finir vieille fille. Or, voilà que par des circonstances extraordinaires, elle le retrouve huit ans plus tard et découvre que ses sentiments sont inchangés malgré les années et la séparation. Or du côté du capitaine qui a tout du gentleman parfait (hormis sa rancune tenace), c’est plutôt l’indifférence qui prédomine…

Anne, personnage doux et effacé mais influençable, est la seule de sa famille à procurer de l’attachement : son père et sa sœur aînée sont vaniteux et  préfèrent la compagnie d’une obscure Miss Clay. Son autre sœur, Mary est d’un égoïsme insupportable. Heureusement, la plupart des personnages (Les Harville, les Croft, les Musgrove, Benwick…) qui entourent notre petit couple sont relativement plaisants. D’ailleurs cette abondance est parfois déstabilisante, j’ai eu du mal parfois à me souvenir de qui est qui. C’est pourtant récurrent chez Austen d’avoir tant de monde qui gravite autour des héros principaux !

Une belle histoire, qui diffère des autres romans, avec moins d’humour mais toujours des personnages bien croqués et la capacité à rendre une situation assez banale très intéressante. On sait toujours comment ça finit mais c’est tellement délectable de suivre l’évolution des événements.

Une chose qui m’a chiffonné c’est la traduction. J’avais déjà lu ici et là que chez 10/18 ça laissait à désirer mais jusqu’ici rien ne m’avait semblé étrange. Sur Persuasion en revanche, j’ai trouvé certaines phrases bancales et d’autres qui ne voulaient rien dire du tout ! Bon, ce n’était pas fréquent mais c’est dommage et pénalisant.

Publié dans A l'étranger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article