La mécanique du coeur

Publié le par Calliope

Mécanique du coeurAuteur : Mathias Malzieu
Date : 2007
→ 

Avec un scénario tout à fait banal, Malzieu réussit à transformer cette histoire d’amour en douce balade pleine de poésie. Beaucoup d’images parsèment le texte montrant une belle imagination aux accents burtoniens et une jolie plume agréables à suivre. Un roman très court qui raconte donc la vie de Jack, né au cœur d’un rigoureux hiver, à tel point que son organe palpitant gèle. Seul moyen de le maintenir en vie : lui greffer une horloge. Elevé par son accoucheuse, mi-mécanicienne, mi-sorcière, mi-doctoresse, il grandit parmi les cabossés de la vie. C’est alors qu’il rencontre Miss Acacia, petite chanteuse andalouse (qui fait furieusement penser à Olivia Ruiz, d’autant plus qu’elle est citée dans les remerciements) qui lui retourne  les aiguilles. Dès lors, il n’a de cesse de penser à elle. Hélas sa mère adoptive lui interdit d’aimer sous peine de succomber aux élans mortels de son coucou.
Pour ajouter à ce problème cardiaque, il se découvre un rival qui n’accepte pas que cet avorton handicapé du cœur puisse prétendre aux faveurs de Miss Acacia.
Jack s’affranchit des interdits et traverse l’Europe pour retrouver sa chanteuse : il fera des rencontres spéciales  (Jack l’Eventreur et Méliès) et fera tout pour conquérir sa dulcinée.
Bien sûr, pas de roman d’amour sans chagrin et si ici, le conte est merveilleux, il est aussi triste et amer.
Ce n’est pas un coup de cœur mais une belle découverte venant d’un artiste polyvalent, et c’est plus sa plume que j’ai apprécié que l’histoire quoiqu’elle touche à des sujets intéressants (les tourments de l’amour, la différence…). A suivre donc.

Publié dans En français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article