Les piliers de la terre

Publié le par Calliope

Piliers de la terreAuteur : Ken Follett
Titre original : The pillars of the Earth
Pays : Royaume-Uni     
Date : 1989
→ 


Je n’y pense pas en général mais là, je dois avouer que j’ai été stupéfaite par la somme de travail faite par Follet, sur l’histoire anglaise mais aussi sur l’architecture religieuse. C’est pas mon dada et parfois les explications passionnées m’ont paru un chouias longuettes (surtout avec Euclide et la géométrie (vade retro satanas !)).

Le Moyen-Age anglais est restitué (et c’est bien ça le plus beau) sous mes yeux et j’ai suivi les histoires entremêlées de Aliena, Jack, Ellen, Philip, Alfred, William et Waleran avec un grand enthousiasme. J’ai réussi à venir à bout des mille pages tellement c’était passionnant et bien narré. J’ai même trouvé la dernière partie avec l’histoire de Jonathan et le passé de Jack Shareburg assez vite expédiée mais de manière générale j’ai été conquise par cette fresque pleine de rebondissements.
Je ne préfère même pas tenter de faire un pitch, ce serait trop long pis je pense que la moitié de la terre l’a lu (cent millions de lecteurs me précise la quatrième de couv’ :O)
Tous les personnages cités plus hauts sont excellents et j’aurai voulu qu’on parle plus de Martha et de Jonathan qui ne sont que secondaire.
Les intrigues se succèdent les unes aux autres, les camps se retrouvent à tour de rôle vainqueur et vaincu. Mais qui des méchants ambitieux ou des honnêtes lésés gagneront ? Facile à deviner mais extraordinaire à suivre.

Si j’arrive à mettre la main dessus, je me procure la série que j’avais délibérément manquée à la tv pour lire le bouquin d’abord.
Je regrette d’autant plus d’avoir mis au grenier La marque de Windfield sans l’avoir lu et que je ne suis pas prête de revoir avant un bout de temps (ah! les erreurs de jeunesse !). Par contre, Un monde sans fin est certain de se retrouver dans ma pal qui compte plus de 50 bouquins, aïe aïe aïe !

Ce roman historique me rappelle qu’une autre histoire (500 ans plus tard et en France) m’attend : le Vicomte de Bragelonne ! Ce qui fait que le prochain article ne sera pas pour tout de suite. Quoique j’arriverais peut-être à caser une historiette entre deux.

Publié dans A l'étranger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabien. T 04/05/2012 00:10


Bonsoir, Je suis de ton avis ce roman superbe, mais comme toi je reste sur ma faim surtout quant je vois disparaitre Matha comme par
enchantement. Le plus étonnant c'est que sans raison apparente elle n'est plus mentionnée et s'évanouie complètement du roman alors que sa relation avec Jack et Aliéna était forte et dense.
Mystère ...