Clive Barker - Abarat ♥

Publié le par Calliope

Edition : LDP - N°27050 - 472 pages Abarat
ISBN : 978-2-253-12422-1
Date : 2002

Quatrième de couverture

Candy Quackenbush s'ennuie à Chickentown, petite ville triste de l'Amérique profonde. Jusqu'au jour où elle pénètre par hasard dans le royaume magique d'Abarat, un archipel composé de vingt-cinq îles mystérieuses aux étranges habitants. Au fil de rencontres merveilleuses, émouvantes ou terribles, Candy va découvrir pourquoi cet univers lui semble curieusement familier et pourquoi elle se sent prête à y affronter tous les dangers...

Avis

J'ai dévoré ce livre ! Un voyage merveilleux dans un monde littéralement magique.
Bien sûr, il est inévitable de penser au Magicien d'Oz : comme Dorothy, Candy s'ennuie dans sa petite ville où il ne se passe rien, où tout est triste et fade. Comme l'héroïne de Baum, elle est transportée malgré elle dans un monde étrange et fascinant où elle fait la connaissance d'autochtones tous plus singuliers les uns que les autres. Par contre, là où Dorothy cherche à rentrer chez elle, Candy préfère le monde d'Abarat et malgré les dangers qui jalonnent ses pérégrinations, pour rien au monde elle ne rentrerait à Chickentown.
Si l'histoire en elle-même est alléchante, le monde créé par l'auteur vaut le détour à lui seul. Un monde placé sous le signe de l'originalité : chaque île correspond  à une heure précise et la 25e est l'île du "temps hors du temps", mystérieuse et inacessible.
Pendant le périple de Candy, on apprend comment fonctionne la société abaratienne, son histoire, son économie, sa politique etc, tout ce qui forme un vrai monde en somme. De plus, l'appendice en fin de volume est très bien venu pour en savoir plus sur Abarat.
Quant aux dessins qui émaillent le récit, c'est la note sympathique du livre même si je préfère imaginer un monde aussi riche que l'est Abarat.
D'ailleurs, voici une vue d'ensemble d'Abarat.

 Abarat island
J'ignore si la série sera sous forme de trilogie ou si l'auteur a prévu plus de volumes mais une chose est sûre, c'est à suivre de près !

Note  


________________________________________________________________________________________________

Lu le 29/10



Edition : LDP – N°27051 – 506 pages Abarat 02

ISBN : 978-2-253-12423-8

Date : 2004

 

Quatrième de couverture

 

Candy Quackenbush a basculé dans un monde parallèle, l’archipel d’Abarat, composé d’îles correspondant chacune à une heure de la journée. Plus la jeune fille s’enfonce dans Abarat, plus elle risque sa vie, car Christopher Gangrène, le seigneur de Minuit, a lancé ses hommes à sa poursuite. Candy n’arrive pas à comprendre pourquoi ce tyran sanguinaire lui voue une haine si farouche. Le temps presse, pourtant : la jeune fille doit résoudre l’énigme de son passé avant que les forces de la Nuit lancent son attaque et que le noir absolu de Minuit recouvre à jamais les îles d’Abarat.

 

Avis

 

Candy poursuit sa route à travers Abarat, ce monde magique et singulier où le danger est partout. Ce tome est plus sombre, avec ses premières victimes. Le roman est dense, riche en rebondissements pour Candy et ses nombreux acolytes. Pourtant, j’ai trouvé que l’intrigue se déroulait assez lentement.

D’un côté, Candy finit par se découvrir des pouvoirs ; elle maîtrise la magie sans la connaître. Ce n’est qu’à la fin qu’elle saura ce qu’elle est réellement même si je m’en doutais depuis longtemps.

De l’autre côté, on en apprend plus sur les plans machiavéliques du grand méchant, Gangrène, qui a tout de même une part d’humanité au fond de lui. Ce second tome voit l’apparition d’un personnage très important dont on a entr’aperçu l’existence auparavant : Mater Mattelée, grand-mère du seigneur de Minuit et la cruauté incarnée. On se soute déjà du combat (qui a dit manichéen ?) qui attend tout ce petit monde.

Mon enthousiasme est retombé à lecture de ce deuxième tome. On se doute des événements, il y a pas mal de longueurs, des dialogues parfois bateau et la dernière partie, celle de « l’intrusion » pour n’en pas dire trop, m’a carrément déplu.

Malgré ces défauts, le monde d’Abarat et quelques personnages me sont très attachés et j’ai quand même envie de connaître la fin de cette épopée.

 

Note 

Publié dans Fantasy - SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article