Ovide - L'art d'aimer

Publié le par Calliope

Edition : Librio  N°11 Art d'aimer

Pages : 85

Date : ≈ 1

ISBN : 978-2-290-35133-8

 → 

 

Quatrième de couverture

 

La séduction : un art subtil, un rite mis à l’honneur pendant la Renaissance avec les cours d’amour, mais déjà chanté par Ovide.

La femme étant libre de ses sens et de ses sentiments, comment la conquérir ? Où tendre ses filets ? Compliments, promesses, larmes, baisers, hardiesse… Toutes les armes sont bonnes.

Celle que l’on aime une fois séduite, comment la retenir ?

Au terme d’un jeu dont le prix est le plaisir, l’amant raffiné a plus d’une corde à son arc… Quant à la femme, il lui appartient de garder son éternel féminin, ce qui n’est pas le plus facile…

Au-delà de l’artifice, l’art doit gouverner l’amour. Un art dans lequel Ovide est passé maître.

 

Mon avis

 

  Aimer est un art et Ovide, avec son expérience, se propose d’être notre guide pour ce doux apprentissage.

Les deux premiers livres sont plus destinés aux hommes : où trouver la perle rare et comment la séduire avec de délicates attentions, des billets doux voire des cadeaux. Mais aussi comment se mettre la servante dans la poche . Mais attention à ne pas brusquer les choses ! Il faut s'armer de patience et guetter chaque opportunité.

Certaines de ces recommandations peuvent offusquer (comme ils ont dû le faire à l’époque) tel S’arranger pour que les infidélités demeurent ignorées ! C’est également un peu étonnant de voir qu’Ovide demande de faire semblant pour plaire, mais la séduction c'est faire en sorte de correspondre aux goûts de la demoiselle et donc de jouer un certain rôle.

Toutefois, il estime nécessaire que le plaisir soit partagé à deux.

Les dames ne sont pas en reste car le dernier livre leur est consacré. C'est un condensé de conseils pratiques afin de rester belle et élégante en toute circonstance et malgré ses défauts.

 Ovide ponctue ses conseils de références mythologiques qui font figure d’exemple, et ça j'adore, le tout servi par une poésie qui charme les yeux.


Publié dans A l'étranger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article