Neverwhere

Publié le par Calliope

Auteur: Neil GaimanNeverwhere
Pays: Royaume-Uni
Date: 1996
→ 

Comme d’habitude, je ressors ravie de cette plongée dans l’univers du sieur Gaiman. Depuis quelques temps, j’ai une fixette sur la ville de Londres et ici j’ai été gâtée, puisque l’intrigue se passe dans  la version sombre et fantastique de la capitale anglaise. Totale adhésion de la part de la lectrice ! J’admire encore une fois son imagination et j’ai adoré suivre Richard dans ses pérégrinations pour revenir à une vie normale.
Toutefois, j’ai regretté la fin qui m’a semblé venir trop tôt. Je suis sûre qu’on pouvait faire beaucoup plus avec une telle base et j’ai l’impression au final que tout est allé trop vite et qu’il n’y avait pas assez de rebondissements. Mais je pense que c’est dû au fait que j’étais trop absorbée par l’histoire (je n’ai pas mis très longtemps à le finir bien sûr).
Un super moment avec cet auteur, et j’ai encore deux autres livres dans ma PAL !

Londres, un soir comme tant d'autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l'épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital... et disparaît dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus... Le monde à l'envers, en quelque sorte. Car il semble que Londres ait un envers, la « ville d'En Bas », cité souterraine où vit un peuple d'une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant.
Plus rien ne le retenant « la-haut », Richard rejoint les profondeurs...

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A_girl_from_earth 19/06/2011 00:26



Je t'envie presque de vivre ce plaisir de lecture à la découverte de l'univers de Gaiman. Ça fait un moment que j'ai lu celui-là et je me souviens que c'était une lecture vraiment palpitante!