La vie devant soi

Publié le par Calliope

Auteur : Emile Ajar, pseudonyme de Romain Gary, pseudo lui-même de Romain Kacew 
Date : 1975Vie devant soi
→ 

Je me plaignais récemment de livres dont l’écriture me faisait mal aux yeux. Ici, j’ai adoré lire les mots de Momo (jeu sonore involontaire), jeune musulman déscolarisé à la syntaxe fantasque qui raconte son quotidien auprès de Madame Rosa.
Je blague sur les « mots » mais on peut aussi bien dire les « maux » car leur vie n’est pas toujours une partie de plaisir. Mme Rosa, juive de son état fit un passage par Auschwitz  dans sa jeunesse et après être revenue faire le trottoir à Paris, s’occupe des enfants de prostituées dont Momo, son préféré. Confronté à la sénilité et l’état « d’habitude » qui s’emparent de celle qu’il considère comme une mère, il l’aide à éviter l’hôpital pour mourir dignement.
Leur vie se compose d’événements hilarants et bouleversants (la mauvaise piqûre, le film à reculons, le père musulman qui ne veut pas de son fils Juif, la prière dite en yiddish par Momo, les fesses énormes de Mme Rosa et j’en passe et des meilleures).

En bas de l’immeuble situé à Belleville, c’est le grand mélange : Juifs, Arabes, Noirs, « Proxynètes », prostituées, drogués… Beaucoup de personnages drôles et émouvants à l’image du roman se succèdent : M. Hamil qui confond le Coran et les Misérables, Mme Lola, la gentille « Travestite » sénégalaise, M Waloumba qui tente d’exorciser Mme Rosa  etc…  

J’ai du mal à parler de ce livre car les romans qui me tiennent en haleine, il y en a, mais qui me serrent le cœur, c’est rarissime et rien que de repenser aux dernières pages, j’ai les yeux qui piquent.

Publié dans En français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 03/07/2011 09:28



J'ai beaucoup aimé "La vie devant soi" de Gary/Ajar, mais ce n'est malheureusement pas un coup de coeur...
L'émotion était au rendez-vous, mais j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose pour que ce soit parfait, en plus du fait que je n'ai pas aimé la présentation du texte...
Cependant, je comprends parfaitement pourquoi autant de monde apprécient ce livre !

Si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur mon blog...
Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Calliope 01/08/2011 17:53



Tu veux dire que tu n'as pas aimé le style del'histoire ?
Sinon oui beaucoup d'émotions et même quelques larmes pour ma part je le confesse...



zarline 10/02/2011 16:58



Un de mes livres préférés, lu il y a déjà pas mal de temps et juste ne lisant ton billet, j'ai envie de le relire. Aucun livre de Gary lu depuis ne m'a déçue d'ailleurs. Alala, je suis faaaan




Calliope 10/02/2011 18:21



Cet enthousiasme me donne encore plus envie de découvrir cet écrivain ! On va voir déjà avec La promesse de l'aube. Si c'est aussi génial (et
apparemment c'est le cas), je me pencherais bien davantage sur sa bibliographie...



A_girl_from_earth 09/02/2011 20:20



Un de mes coups de coeur de ces dernières années, j'ai découvert l'écriture de Gary à travers ce roman extra!! (hé oui, j'ai échappé à Romain Gary dans ma jeunesse, je ne sais pas comment ça se
fait). La fin, tout comme toi, m'a serré le coeur. J'ai lu depuis La promesse de l'aube, autre coup de coeur.



Calliope 10/02/2011 18:13



Je note ce titre alors, si c'est aussi beau que La vie devant soi.
Je ne regarde pas beaucoup les récompenses, mais il a reçu le Prix Goncourt et là je trouve que c'est amplement mérité.